Par Philippe Desmond, photos Philippe Marzat

Le Rocher de Palmer, vendredi 21 juin 2019

A Action Jazz on aime FIP, sa programmation qui continue à encourager le jazz et son rôle de prescripteur de culture. Mais surtout on adore FIP Bordeaux/Arcachon, ses annonces culturelles locales, ses parrainages d’événements et bien sûr ses Fipettes. La Gazette Bleue #32 de janvier 2019 avait consacré un article à cette antenne locale menacée à terme de disparaître dès la fin de l’année…. Toujours cette incertitude pesante de la réorganisation en région dont les Fipettes seraient les premières à faire les frais et dont les organisateurs d’événements culturels relayés par la station pleureraient la disparition.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-03290-2.jpg

Luc Frelon de FIP Paris et Muriel Chedotal de FIP Bx au micro

En attendant FIP Bordeaux vit toujours et de façon très active comme le prouve l’organisation pour la deuxième année consécutive de la fête de la musique au Rocher de Palmer. Pas de club Jazzafip cette fois, un problème d’organisation technique paraît-il, mais une programmation à l’image de la station, variée et de qualité pour une diffusion en direct sur FIP toute la soirée et sur la chaîne de télévision  NoA de France 3 (à retrouver sur les sites FIP et NoA)

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-03276-2.jpg

Malheureusement la météo du début de journée a eu raison de l’installation du DJ set et de la restauration dehors. Pas de jolis transats roses aux couleurs de FIP, du moins ce qu’il en reste, la majorité, sinon la totalité, ayant été volée l’an dernier lors de la soirée. On baigne vraiment dans un océan de fraternité et de solidarité, écœurant. On oublie, c’est la fête, de la musique. Le staff parisien de la station est là, Bérénice Ravache, la directrice nationale en tête, dont l’interview dans Sud-Ouest le matin n’a pas laissé beaucoup d’espoir quant aux sort de l’antenne locale…

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-03538-2.jpg

Pour commencer DjeuhDjoah (guitare chant) et Lieutenant Nicholson (Nicolas Voulzy à la ville… claviers, samples et chant) un fantastique duo accompagné du bassiste « Papa Tonk ». Un groove absolu au service de chansons en français aux paroles ciselées, pleines d’humour et parfois de sexe, ou revendiquant la créolité avec le titre jeu de mots « Aimez ces airs » , ou encore évoquant la star Kylian M’Bappé sur un tempo electro effréné. La complémentarité des voix – ah cette voix de basse Barry Whitienne de DD ! – les astuces vocales, les trouvailles rythmiques qui vous font inexorablement vous agiter. On perçoit des influences multiples, de Fela à Michael Jackson, pour cette soul originale et solaire. Un vrai régal.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-03411-2.jpg

Petite interview en direct sur FIP pendant le changement de plateau et place à Maya Kamaty la réunionnaise avec son maloya caractéristique et dont le rythme ternaire n’est pas si facile pour nous européens.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-03764-2.jpg

Une voix qui est un ravissement sur une musique allant du folk à une soul puissante, servie par une basse et une batterie très présentes.

PM Fête de la musique avec FIP 2019-04084-2

Capable autant de douceur que de violence dans son phrasé, ce petit bout de femme dégage une réelle force, celle de ceux qui ont dû lutter pour faire reconnaître cette musique longtemps interdite à la Réunion car vectrice d’idées contraires à la parole du gouvernement métropolitain.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-04893-2.jpg

Pas de jazz jusqu’à présent mais en voilà avec pour finir la soirée en feu d’artifice la formation Cotonete et son jazz funk fusion de haute volée. Un octet, je dirais même un gigaoctet tant ce collectif dégage de l’énergie.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-04844-2.jpg

Deux trompettes avec Christophe Touzalin et Paul Bouclier, Franck Chatona au sax, Benoît Giffard au trombone, un clavier bien vintage avec Clavinet et Rhodes sous les doigts de Florian Pellissier, le guitariste Farid Baha et une section rythmique Jean Claude Kebaili à la basse et David Georgelet à la batterie.

De la dynamite partout. Le titre de leur album, le premier après plusieurs EP, « Super-Vilains », une auto dérision pour cette bande de larrons en foire sur scène qui sont avant tout de super musiciens.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-04759-2.jpg

Arrangements précis et un groove de folie torride mâtiné d’afro et de latino et sur scène un joyeux bordel qui pour autant n’affecte en rien la musique.

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-04775-2.jpg

Un Snarky Puppy à la française encore plus roots et vintage qui aurait mérité davantage de monde dans la 1200. Quand on pense que pour le collectif américain qui vient bientôt ce sera bondé, les amateurs se sont privés ce soir d’un concert incroyable largement du même niveau et…gratuit !

© PM Fête de la musique avec FIP 2019-04917-2.jpg

Merci FIP national et Bordeaux/Arcachon pour ce cadeau et que nous puissions nous refaire ça l’an prochain mais une épée de Damoclès continue de se balancer au dessus de nos têtes…

Vive FIP, à Paris, sur le Web et EN REGION !

Lien vers Gazette 32 : https://actionjazz.fr/gazette-bleue-n32-janvier-2019/

Lien NoA : https://france3-regions.francetvinfo.fr/vos-rendez-vous/antenne/noa?r=nouvelle-aquitaine

Lien réécoute FIP : https://www.fip.fr/emissions/live-fip/2019/fip-fete-la-musique-au-rocher-de-palmer-06-21-2019-20-00

 

© PM carte Action-Jazz copie.jpg

Carte AJ