Par Fanny Piarou

59407279_2190989937604678_3648810103634657280_n.jpg

Le Ghana a célébré comme il se doit cette nouvelle Journée Internationale du Jazz. Le Club de Jazz +233 avait accueilli pour l’occasion des musiciens internationaux.

20190430_211932-1.jpg

Pilani Bubu, chanteuse sud-africaine, qui avait déjà ouvert le Festival de Jazz de l’Alliance Française d’Accra quelques jours auparavant, a envoûté l’assistance venue très nombreuse de sa voix suave.

PILANI BUBU.jpg

Chaque chanson est empreinte d’une histoire qu’elle nous fait vivre. « Music love » est née durant son séjour à la Nouvelle-Orléans, « Boom Che » célèbre les femmes, « Baile », interprétée en zoulou, dénonce les violences faites à l’encontre des femmes. Engagée, inspirée de traditions et ancrée dans son époque, Pilani Bubu est une vraie performeuse qui vous prend sous son bras pour ne plus vous lâcher.

20190430_221840(0)-1.jpg

Puis ce fut le tour de l’excellent saxophoniste alto new-yorkais Godwin Louis de nous faire vibrer. Formé à l’Université Loyala de la New-Orléans sous la direction artistique de Terence Blanchard, Godwin Louis, qui a tourné dans le monde entier, possède un son puissant et une énergie débordante. Entouré de The GhiJazz, un collectif de superbes musiciens ghanéens (Victor Dey, piano / Bernard Ayisa, saxophone / Joseph Barnor, bass / Bright Osei, percussions / Franck Kissi, batterie), Godwin Louis a enchaîné les morceaux sous l’acclamation d’un public amateur. A ce sextet crée pour l’occasion est venue s’ajouter la voix de Sandra Huson, chanteuse ghanéenne.

20190430_225921-1.jpg

Trois sets de musique live, du jazz, du bon jazz comme on l’aime, voilà une soirée réussie !

20190430_230752-1.jpg

Soutenez Action Jazz déclarée d’intérêt général par le Trésor Public 

Abattement de 66% sur les dons : https://actionjazz.fr/soutenez-le-jazz-en-aquitaine/

Carte AJ