Texte et photos Philippe Desmond.

Jazz Day, Saint-Macaire (33), le 27 avril 2019.

Dans le cadre du Jazz Day 2019 le Collectif Caravan a décidé cette année de créer un spectacle appelé « Migrations ». L’installation récente, et controversée au début, d’un centre de migrants dans la ville de Saint Macaire où se déroule cette journée leur a évidemment donné cette idée.

Justement le Jazz Day a été initié en 2011 par l’UNESCO pour « mettre en avant le jazz et son rôle diplomatique d’unification des peuples partout dans le monde » . La Gazette Bleue #33 de mars 2019 présente cet événement et la #34 de mai en fait un compte rendu. (liens en fin d’article).

58704288_1224175371084555_6946717728463912960_n.jpg

© Dessin de Frédéric GANUCHAUD

 

Il nous a semblé intéressant de revenir en détail sur le concert du soir, en deux parties, toujours en rapport avec les migrations.

DSC05058.JPG

De migration il en est question avec « Django le Voyageur » un concert commenté avec Michel Dedieu (g et récit), David Blasquez (acc), Jacky Gratecap (g), Jonathan Hédeline (cb) et David Abeijon (v). Django Reinhardt issu de ce un peuple de migrants venus d’Inde et qui a petit à petit coulé dans les veines de l’Europe, a lui aussi été un migrant à sa façon. Belgique, France en Corse même, Algérie, Italie en roulotte. Puis les voyages pour sa carrière jusqu’aux USA. Tout cela nous est raconté au fil du concert par ce quintet. On y entend du blues dont Django était grand amateur, à la sauce manouche, terme inventé par les journalistes ceux-ci et aussi avouons-le, le public aimant bien les étiquettes. Django c’est aussi les « French Strings » , le Hot Club de France et si Michel Dedieu a endossé son costume c’est David Abeijon qui a mis celui de Stéphane Grappelli.

DSC05060.JPG

David de formation classique s’est mis au jazz tout récemment – fidèle aux jams de la Belle Lurette – pour notre plus grand bonheur tant il en a vite compris les codes. Pompe de guitare au rendez-vous, style oblige, Michel Dedieu et sa petite bouche en « leader » et Jacky Gratecap et sa grande bouche en rythmique ; pour ceux qui l’ignoreraient les bouches en questions sont les ouvertures des guitares ! Toujours un bon moment que d’entendre ce swing manouche surtout quand comme ici il est bien exécuté. Jonathan Hédeline y participe beaucoup ; il ne va pas chômer aujourd’hui avec trois concerts et la jam ! Tant mieux pour nous.

DSC05062.JPG

Dans le quintette du Hot Club il n’y avait pas ou rarement d’accordéon, celui de David Blasquez ajoute une note de musette bienvenue, pas celle du bal à papa, la fine et enjouée. Je me disais que Django on le connaît tellement qu’on ne l’écoute jamais. Double erreur, on ne le connaît pas tant que ça, ce soir on a appris des choses et se priver de sa musique est un tort.

DSC05070.JPG

Place maintenant à une création le concert « Migrations » du Jazz Continuum Orchestra. Une création, musique, danse et texte très ambitieuse et disons le de suite qui va atteindre son objectif avec un brio extraordinaire. La genèse, l’arrivée controversée de migrants dans la bonne ville de Saint Macaire. Un centre d’accueil qui crée la polémique puis la curiosité puis l’adhésion de la majeure partie de la population. Des migrants mais surtout des hommes, jeunes, qui ont tant de choses à raconter en attendant d’avoir tant de rêves à vivre. Des ateliers de paroles sont ainsi nés animés par le pianiste Thomas Bercy et le danseur Claude Magne .

DSC05113.JPG

Tout au long du concert ce sont les textes écrits par les jeunes lors de ces ateliers qui vont être interprétés et dansés – quel talent ! – par Claude Magne. Des témoignages bouleversants pleins d’humanité et d’espoir. Le choix des musiques a bien sûr été fait en rapport avec le thème du jour. Côté musiciens on retrouve le trio de base, Thomas Bercy (p), Jonathan Hédeline (cb), Eric Pérez (dr) et des invités : Thomas Koenig (st, fl), Monique Thomas (voc) et Franck Assémat (sb, cl, fl).

DSC05085.JPG

Le thème n’est pas léger et l’intro plante le décor, un duo batterie danse très dramatique totalement improvisé. Quand je féliciterai les Claude et Eric pour cette prestation incroyable et qu’ils m’avoueront l’avoir totalement improvisée j’en resterai bouche bée…

DSC05079.JPG

Le reste du concert sera flamboyant racontant à travers la musique la peur, les menaces, les inquiétudes, l’inhumanité mais aussi le courage , le sang-froid, la détermination le rêve, l’espoir, la confiance. Des musiciens superbes, Thomas est toujours aussi engagé comme homme bien sûr mais aussi comme pianiste. Il me rappelle McCoy Tyner d’ailleurs le répertoire de ce soir y fait énormément référence. Jonathan nous offrira un chorus monté des abysses avec des effets et des frappés d’archet incroyables. Eric bien sûr nous construira une tempo solide mais aux nuances tellement riches et variées.

DSC05090.JPG

Thomas Koenig c’est un plaisir que de le retrouver là ce soir tellement il maîtrise ses instruments, passant de bop au free, de la douceur à la folie.

DSC05132.JPG

Monique Thomas viendra éclabousser de sa classe sur deux titres, quant à Franck Assémat après avoir fait chanter sa clarinette il viendra allumer le feu de son baryton pour le « Walk Spirit Talk Spirit » final.

DSC05118.JPG

DSC05124.JPG

Couronnement d’une journée de Jazz Day thématique que cette création. Bravo au Collectif Caravan pour cette prise de risque continuelle, on en redemande. On en redemande tellement qu’aussitôt après le concert tous les musiciens se sont réunis pour nous pour la jam de cloture à la Belle Lurette.

Pour finir juste une réflexion sur cette petite ville du Sud Gironde, Saint Macaire, où culturellement il se passe tant de choses ; serait-elle le petit village d’Astérix qui résiste au monde extérieur envahissant et uniformisant ? Peut-être.

DSC05155.JPG

Set list :

Intro : Libre…

Man From Tanganyika (McCoy),

African Village (McCoy),

Migration of Spirit (Charles Lloyd),

Fleurette Africaine (Duke), -Passage

Avec Monique:

Entrée : Endangered Species (Dianne Reeves),

Ain’t Got No, I Got Life (Nina Simone),

Avec Franck :

Conference Of The Birds (Dave Holland),

Survival Of The Fittest (Herbie),

Walk Spirit, Talk Spirit (Mc Coy)

Liens : 

https://www.facebook.com/Collectif-Caravan-170711356335248/

Gazette 33 : https://actionjazz.fr/gazette-bleue-n33-mars-2019/

Gazette 34 : https://actionjazz.fr/gazette-bleue-n34-mai-2019/

Sans titre

© Dessin de Frédéric GANUCHAUD

 

Bonus photos  du Jazz Day :

DSC04994.JPG

Débat Terrestre « Traversées de frontières » – En Avant Toute 2

DSC05019.JPG

Monique THOMAS & the Makarios Mass Choir

DSC05042.JPG

Création/Performance – One Day, Jazz Day – En avant Toute 2

DSC05022.JPG

Jacky Gratecap et le Makarios Mass Choir : « Mercedes Benz » de Janis Joplin

DSC05021.JPG

DJ Benoît et ses pépites jazz

Soutenez Action Jazz déclarée d’intérêt général par le Trésor Public 

Abattement de 66% sur les dons : https://actionjazz.fr/soutenez-le-jazz-en-aquitaine/

Carte AJ