par Philippe Desmond, photos Philippe Marzat

Concert « One Shot » des  » Jeudis du jazz », Créon le 11 avril 2019

Pour passer une soirée exceptionnelle la recette est très simple. Dans une jolie salle, pas trop petite mais pas trop grande, mélangez dix musiciens et amis très talentueux et surtout provenant de la filière courte, de la région, faites les revenir (car ils sont tous déjà venus ici au moins une fois) parmi une équipe sensationnelle de bénévoles, complétez le tout avec plus de 200 personnes, arrosez de vin rouge, faites chauffer deux fois 45 minutes au moins avec une pause pour arroser à nouveau, servez avec un son et une lumière magnifiques. Dégustez !

Et oui, comme toutes les recettes qu’on peut trouver dans les livres, celle-ci ne paraît pas compliquée et pourtant !

Ce plat, allez arrêtons de filer la métaphore, ce concert, c’est l’aboutissement de dix années de passion et de travail. Pour fêter les 20 ans du centre culturel de Créon un événement jazz avait été mis en place par l’association Larural voilà dix ans : les Jeudis du Jazz. D’abord intimiste, dans le hall, puis devant le succès transféré dans la grande salle. Cela fait cinq ans qu’Action jazz vous raconte ces concerts de grande qualité, toujours placés les veilles de petites vacances scolaires, quatre par an.

Pour fêter cet anniversaire Carlina Cavadore la directrice de Larural et son CA ont donné Carte Blanche au pianiste Serge Moulinier à l’origine de ces Jeudis.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-3.jpg

Carlina Cavadore

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2.jpg

Serge Moulinier

Il a ainsi réuni un plateau de dix musiciens, deux autres créonnais comme lui, Monique Thomas (chant),

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-77.jpg

Monique Thomas

Didier Ottaviani (dr),

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-49.jpg

Didier Ottaviani

Jérôme Dubois (tr), Alain Coyral (st)

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-3-10.jpg

Alain Coyral et Jérôme Dubois

Christophe Jodet (b et cb),

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-18.jpg

Christophe Jodet

Christophe Maroye (g), Eric « Rix » Delsaux (chant, g), Hervé Saint-Guirons (orgue)

 

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-103.jpg

Hervé Saint-Guirons

et Yann Pénichou (g).

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-88.jpg

Yann Pénichou

Tous de la région et ayant déjà joué ici donc. Magnifique plateau ! Et quand on pense à tous les absents qui eux aussi sont montés sur cette scène, on mesure l’importance prise par ces Jeudis.

Le public ne s’y est pas trompé, plus de 200 personnes ayant pu entrer, une centaine s’étant heurtée au panneau « complet ». Une saveur épicée de plus que de faire partie de ceux qui auront assisté à ce One Shot (Un coup pour les non anglophones, spectacle unique en français) ; désolé pour les retardataires ou empêchés.

Toujours le même principe, ouverture des portes dès 19 heures, dégustation de vin, repas puis concert une fois les ventres pleins et les conversations épuisées. Ici on écoute vraiment la musique !

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-8.jpg

Alain Coyral

Disons le de suite, le concert va être éblouissant, un moment rare et une fête. Du jazz pour tous les goûts ou presque, du blues, de la soul, de la pop même. Du trio à la formation complète de dix musiciens, il n’y aura pas deux titres consécutifs avec le même effectif. Onze groupes différents !

Le Serge Moulinier 5tet pour commencer avec une de ses compos tirée de l’album « Quintessence », l’arrivée de Jérôme Dubois pour un jazz samba de son invention, un trio insolite Moulinier/Saint-Guirons/Ottaviani avec des duels piano/orgue arbitrés par la batterie.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-63.jpg

Voilà un retour au calme avec un trio des guitaristes, Rix au chant pour « It’s Probably Me » de Sting, harmonies délicates, finesse.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-70.jpg

Et arrive Monique Thomas qui va éblouir l’assistance, de sa fraîcheur d’abord évoquant son bonheur d’être créonnaise depuis plus de 15 ans, de son talent ensuite pour un « Since I fell for you » déchirant chanté avec maestria , Hervé, Didier, Yann lui offrant une trame d’une précision et d’une intensité dramatique extrêmes.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-119.jpg

Pas le temps de se remettre des émotions que la scène est remplie par toute la troupe pour un « Everything Must Change » ou Monique prend cette fois les habits de Nina après ceux de Dinah. Elle en a les moyens.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-126.jpg

Après la pause ça repart en quartet très funky, pour continuer par un trio acoustique, Yann à la guitare, Hervé à l’orgue pour un hommage à Grant Green.

Des changements d’univers permanents, un régal pour nous, pas facile pour les musiciens qui n’ont pas le temps de « s’installer » m’a dit Eric Delsaux à la pause, à peine le stress disparu, il faut arrêter et celui-ci revient. Le stress, signe qu’ils prennent tout cela avec le plus grand sérieux et ça s’entend. Justement encore un changement d’univers, plus binaire cette fois avec une composition électrique et électrisée de Christophe Maroye, magnifique.

PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-26

Christophe Maroye

George Benson et son « The Masquerade » est demandé sur scène, il n’est pas là ? Alors à Rix de jouer et il sait le faire le bougre, en septet en plus. Des très belles lumières, un son impeccable, du groove bien cool, on se régale.

PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-65

Eric Delsaux

 

Tiens un peu de swing classique avec « Hard Hearted Hannah » pour changer, Monique au chant, ça claque des doigts.

Final, déjà ! c’est donc le dessert, allons-y pour un medley de Marvin Gaye avec la troupe au complet. Comment ce groupe de circonstance peut-il jouer si bien ? Il est vrai qu’ils se connaissent par cœur et sont amis, ça compte.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-3-49.jpg

Triomphe, bonheur dans la salle, sur scène aussi, ça se voit, ils confirmeront. Alors rappel et tant qu’on y est allons jusqu’au bout de l’éclectisme du soir, les Beatles et une « Eleanor Rigby » métamorphosée.

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-85.jpg

Charme et frustration du One Shot, on l’aura vu c’était unique, à tous les sens du terme, mais on ne le verra plus jamais. Heureusement avec de tels artistes si proches de nous on sait qu’on revivra de tels moments de bonheur musical. Pas besoin d’aller à Paris, à New York ou ailleurs on a tout ce qu’il faut avec ces personnes exceptionnelles. Dites le autour de vous, faites les connaître, allez les voir ! Vive les filières courtes !

© PM Créon _DIX ANS_ 2019-2-128.jpg

 

set list :

1 –Serge M 5tet : « N°9 »

2 – Jérôme Dubois 5tet : « Les yeux fermés » (J Dubois)

3 – Trio Keyboard   « Pas de cinq » (S. Moulinier) du CD Sens-Cible.

4 –Trio guitares  + Eric chant  « Probably me » (Sting)

5 –  Monique & son quartet : « Since I fell for you » (Buddy Johnson)

6 – Monique Eric & Full Band  “Everything must change”  en Fm

puis Bbm

Pause

1 – Alain Coyral 4tet : « To Troy »

2 – Yann Pénichou Trio  : « One for Grant » (Y Pénichou)

3 – C Maroye 4tet : « Away » (Christophe Maroye)

4 –  Eric & Co Trio + Orgue + section  « the Masquerade » (G Benson)

en Dm

5 –  Monique & le sextet swing  « Hard Hearted Hannah (the Wamp of Savannah) »

6 – Monique / Eric & Full Band  « Medley Marvin Gaye » :

« What’s going on » (Bb) + « Inner city blues » (Em)

Rappel

1- Full Band + 2 chanteurs  “Eleanor Rigby” (Lennon McCartney) Em

 

Soutenez Action Jazz déclarée d’intérêt général par le Trésor Public 

Abattement de 66% sur les dons : https://actionjazz.fr/soutenez-le-jazz-en-aquitaine/

 

Carte AJ

© PM carte Action-Jazz